Une composition très haut de gamme

Avec sa toute première barre, Vitaline continue d’explorer des arômes originaux, en proposant cette fois-ci Carotte – Patate douce. Elle est labellisable bio, composée d’aliments riches, qui fournissent à eux seuls tous les nutriments nécessaires à un repas équilibré, sans mix d’huiles, vitamines ou minéraux ajoutés ; elle affiche d’ailleurs fièrement son Nutri-score de A. Le liant choisi est le sirop de riz non raffiné bio ; le format-même de la barre nécessite cette concession, et celui-ci est probablement le choix le moins pire possible. Le reste des ingrédients donne l’eau à la bouche : flocons d’avoine bio (sans gluten), amandes bio, noix de cajou bio, carottes bio 8,4%, patate douce bio 8%, protéines de pois bio, graines de lin bio, graines de courge bio, sarrasin grillé bio, son d’avoine bio, oignon bio 2,3%, agave bio, fibres d’acacia bio, lithothamne bio, acérola bio, moringa bio, carotte bio, roucou bio, son de riz bio, feuilles de curry bio, basilic bio, citron bio, épinards bio, persil bio, amla bio, thé vert bio, shitake bio, lichens sp. bio, sel de mer.

Vitaline a donc choisi de placer la barre assez haut, en affirmant avoir conçu la meilleure nutrition en barre d’Europe – rien que ça. Ils ont même mis en place une sorte de défi, visant à recueillir les critiques sur leur forum, et s’engageant à y répondre systématiquement une par une, voire s’il le faut à en corriger la composition si des remarques s’avèrent fondées. J’étais par exemple très sceptique sur la vitamine B12 dans une barre bio et vegan, mais il semblerait que celle du shitake soit bio-disponible pour l’humain, donc bon… Mon savoir en la question est limité à Wikipédia, et je n’ai pas les compétences pour analyser les études citées par Vitaline, alors admettons. Cette barre ne devrait de toute façon pas constituer mon régime principal.

Elle est plutôt peu sucrée, seulement 11,5 g de sucre pour 100 g (et 6,3 pour une barre) et peu salée (0,2 g pour la barre). Avec 8,4 g de protéines par barre, on n’est sur une barre pas spécialement orientée sport, mais juste équilibrée.

L’emballage est sobre, l’étiquetage est orienté technique, sans fioriture (on remarque même un nouveau « non-logo »), son effet kraft se marie bien avec l’image bio portée par la marque – même si ce mélange de papier, aluminium et plastique s’avère en vérité très difficilement recyclable. D’ailleurs, il est peut-être à revoir : certaines barres nous sont arrivées mal scellées, et celles qui sont bien fermées sont trop difficiles à ouvrir. Contacté, Vitaline rappelle que nous sommes là sur une toute première série (leur fameux Test Pilote phase 1), et m’a assuré avoir déjà résolu le premier point.

Dégustation et avis sur la barre Vitaline

La consistance en bouche est parfaite, proche de l’idéal : souple en attaque, la mastication est ensuite croquante et riche en graines, sans effet pâteux. Elle est fine, mais, du fait de nombreux fruits secs, chaque bouchée reste longue à mâcher – avec ça, la mâchoire ne risque pas de s’atrophier, hahaha ! La barre reste bien liée, elle se s’effrite pas sous les doigts ou dans l’emballage.

Des graines, des graines, des graines !
Des graines, des graines, des graines !

Le goût lui-même est très surprenant : on sent vraiment les carottes et la patate douce, mais on est pourtant clairement en présence d’une barre plutôt douce, presque sucrée. Les oignons se font aussi remarquer, et restent même en bouche plusieurs minutes après l’ingestion. Ça fait presque l’effet d’une soupe, en fait, mais solide. Personnellement, j’aime beaucoup, c’est vraiment bon et nourrisant, mais je pense que cette barre sera assez clivante.

En fait, la principale critique qu’on pourrait faire à cette barre est d’ordre matériel : sa trop petite taille, 55 g, pour 200 kcal, ne fait pas du tout un repas. Vitaline se justifie avec une histoire de petites prises successives, en différents blocs nutritionnels. Certes, les habitudes changent, et les Français multiplient les prises alimentaires, et on s’oriente de plus en plus vers quatre, voire cinq petits repas par jour, au lieu de trois. Mais quand même ! Pour un petit-déjeuner, et en en prenant une barre et demi, soit 300 kcal, je suis correctement nourri et rassasié jusqu’au déjeuner. Donc ça fonctionne, mais il faut prévoir d’en avoir deux !

Barre carottes-patate douce de Vitaline, à commander par pack de 8, à partir de 2,49 € la barre (tarifs dégressifs), port offert à partir de 14 € de commande.