Au début de l’été, le fabricant néerlandais Jake a sorti sa Vitaminbar, un en-cas complet en barre, avec 330 kcal et 25 % de toutes les vitamines, nutriments et minéraux nécessaires. Comme les repas barres sont devenus mon quotidien du petit déjeuner, il m’est donc passé par la tête de la goûter. Je suis comme ça. Bref, commande passée, sans aucun problème – j’apprécie d’ailleurs, au passage, ces e-boutiques, à l’instar de Jake, sur lesquelles on peut commander sans avoir à ouvrir un sempiternel compte.

Une boîte de 20 Vitaminbar

Une boîte de 20 Vitaminbar

J’ai choisi une boîte de vingt barres, arôme banane-cannelle, le seul disponible au moment de ma commande. Elle se présente tout en longueur, avec un couvercle qui peut se replier pour faire un seyant présentoir, au cas où vous voudriez en vendre sur le comptoir de votre food-truck. Allez savoir pourquoi, elle m’a été livrée avec un shaker à l’image de la marque – un BlenderBottle Classic.

Niveau taille, les Vitaminbar sont plus petites que les barres Feed ou Queal : 85 g au lieu de 100, c’est une différence sensible. Elles sont donc assez fines et leur volume se rapproche plutôt de la barre de Huel. À l’ouverture, une odeur évidente de banane et cannelle (plutôt de banane, d’ailleurs) se répand autour de la table ; on apprécie ou pas, mais l’arôme est bel et bien là, sans aucune erreur possible. La barre est très, très collante, aux doigts, au papier alu/plastique, à la nappe, partout. Franchement, elle colle, elle est même brillante de sirop de glucose. Et puis, elle est molle, toute molle : elle se courbe lentement quand vous la saisissez par un bout, et elle se déforme rien qu’à la saisie entre le pouce et l’index. Ceux qui aiment quelque chose de vraiment pas croquant et d’assez mou, voire humide, seront servis.

Le goût lui-même est plutôt bon. Assez osé, il faut le dire dire, mais convenable. Douceâtre et franc en bouche, sans arrière-goût. La satiété est correcte, sans plus, genre deux, peut-être trois heures. Mais 85 g pour 330 kcal, évidemment, ça peut pas faire des miracles. Il faut donc vraiment voir la Vitaminbar comme un en-cas léger, ou un petit déjeuner : elle remplacera très avantageusement les tartines ou les céréales trop sucrées. Elle est aussi complètement vegan, et ses 19 g de protéines proviennent exclusivement des pois, avoine et riz. Elle est assez sucrée (13 % de sucre), mais c’est un biais normal de toutes les barres, il faut leur trouver un liant, une colle. Ici, c’est le sirop de glucose qui est à l’œuvre – pas vraiment méchant, mais attention à l’indice glycémique.

La nouvelle Vitaminbar, arôme fruits des bois

La nouvelle Vitaminbar, arôme fruits des bois

En conclusion, la Vitaminbar de Jake se mange sans déplaisir, mais ce n’est pas ma barre préférée, et je ne pense pas en recommander une fois que j’aurai fini ma boîte.

À noter que Jake vient d’annoncer une nouvelle déclinaison de sa barre, arôme Fruits des bois.

Vitaminbar de Jake, à partir de 59 € les 20 barres, frais de port inclus (soit 2,95 € l’une).