Décidément, la mode est aux changements de noms. Après Joylent qui est devenu Jimmy Joy, voici StonerShake, un autre néerlandais, qui va devenir Lently. L’adresse du futur site : http://getlently.com.

La raison principale, comme l’explique Mustafa Boutzamar, un des fondateurs de StonerShake, est que ce nom, trop souvent associé aux fumeurs de cannabis, faisait trop penser à un canular, et enfermait la jeune société dans une niche réputationnelle difficile à briser. Précisons quand même que stoner signifie quand même camé. Lently sera donc nettement plus consensuel et ne portera plus le flanc aux sarcasmes.

Nouvelle recette

Et comme pour célébrer une renaissance, StonerShaker / Lently annonce dans la foulée une nouvelle recette et une baisse de prix, qui fera passer le repas de 1,80 € à 1,60 € (dans le meilleur des cas). Un nouveau tarif qui semble s’expliquer, malheureusement, par une banalisation des ingrédients. Car a priori, certains des ingrédients un peu originaux sont remplacés par d’autres, beaucoup plus quelconques et déjà vus partout : les graines de tournesol vont être remplacées par du lin moulu, les graines de chia par de l’huile de colza, et l’arôme Cappuccino n’aura plus de cacao. Bonne idée cependant, de rajouter un peu de protéine de chanvre – un clin d’œil à son ancienne image ? – mais attention au goût assez prononcé de celle-ci, on verra à la dégustation ce qu’il en est. La nouvelle formule est présenté comme plus onctueuse, plus fine et mieux buvable ; moi qui aimait bien, justement, les graines… Visiblement, toujours pas de maltodextrine, bravo !

Cette nouvelle recette sera disponible dès le 1er mai, mais toute commande passée à partir de maintenant recevra gratuitement un échantillon de la nouvelle. Et l’ancienne formule restera disponible jusqu’au 31 juin ; l’occasion de refaire du stock du délicieux Cappuccino ?

Disparition des sachets 125 g mono-dose

D’un point de vue purement logistique, StonerShake annonce enfin la disparition de sachets de 125 g, au seul profit des gros paquets de 500 g. Pratiques et mignons mais plus chers, ils généraient pourtant trop de déchets et étaient devenus, pour StonerShake, un hobby coûteux. Le fabricant laisse entrevoir une nouvelle solution de mono-dose 125 g ; gageons qu’on aura droit bientôt à des bouteilles pré-dosées comme le font déjà Feed et Trinkkost (et bientôt Vitaline).

StonerShake va aussi ouvrir le chantier d’un nouveau site web, qui permettra des commandes plus pratiques et proposera un calculateur de calories pour adapter la commande aux besoins du client.