Après avoir testé, et très bien apprécié, les barres nutritives de Feed, il était temps de s’intéresser à ce qui est quand même la raison fondatrice de ce blog : les poudres !

Au menu de ces deux premiers repas : Café et Légumes, en version Ready-to-Use, c’est-à-dire en bouteilles pré-dosées. Juste un peu d’eau à rajouter, on secoue, et hop c’est prêt. Une présentation idéale pour figurer sur les linéaires des boutiques et de la grande distribution.

Passons sur les bouteilles de 500 ml, beaucoup trop petites pour un mélange efficace, et transférons directement la poudre dans un vrai shaker. Pour les besoins de la très jolie photo, la préparation a ensuite était de nouveau transvasée dans la bouteille. Précisons que Feed a très vite compris que ces bouteilles trop petites nuisaient à l’expérience utilisateur (des grumeaux dès la première utilisation, mince alors !) et a vite réagi : les bouteilles qui seront livrées en grande distribution dès ce mois de mars seront toutes en taille 700 ml.

À l’ouverture de la bouteille, la poudre dégage une odeur assez agréable et douce pour la Café, plutôt salée et fumée pour la Légume, moins appétissante de prime abord, un peu comme quand on sent une soupe en poudre.

La préparation dans les deux cas se mixe très facilement, du moins avec le shaker et 400 ml d’eau. Pas de grumeaux, tout est fluide et homogène. Les couleurs sont belles, la consistance en bouche est souple et épaisse juste comme il faut. Et les goûts sont bien présents, immédiatement identifiables. La Café avec son goût de céréales et son petit shot de caféine est idéale pour le petit-déjeuner. Et la Légume est tout simplement ma préférée des trois poudres que j’ai pu goûter jusqu’à présent chez Feed. Il faut dire que les goûts salés sont si rares sur le secteur ! Ce petit goût d’oignons légèrement poivrés et ces morceaux de poireaux à croquer sont tout bonnement parfaits. Une fois franchie l’impression, qui peut être bizarre pour certains, de manger une soupe froide, on se régale !

Nutritivement parlant, Feed se range dans la catégorie des poudres les plus simples, à côté de Joylent, Queal ou Smeal :  de la farine d’avoine, de la maltodextrine ou isomaltulose pour les calories pures, et un cocktail de vitamines et minéraux de synthèse pour compléter. Pas de lactose chez le vegan Feed, la protéine est apportée non pas par un produit laitier, mais par du soja. Un petit moins de 1% d’arôme ou de coupures de fruits ou légumes pour justifier l’appellation, et emballez c’est pesé. Pas de miracle, pour arriver à un repas à 2,60 €, il faut bien faire des sacrifices. Saluons quand même l’initiative de remplacer une partie de la maltodextrine par de l’isomaltulose, un glucide de bien meilleure qualité, mieux digéré et à l’indice glycémique relativement bas. Mais pourquoi rajouter sur le visuel Légumes de la boutique des ingrédients qui ne figurent pas dans la recette ?

Un bon point, chaque repas Ready-to-Use fournit 650 kcal : c’est bien, nettement mieux que les 500 ou 400 kcal qu’on trouve souvent dans les produits mono-doses. On est quasiment sur l’équivalent d’un repas normal, et la satiété est équivalente aux autres poudres, avec retour d’une petite faim après 4 à 5 heures environ.

J’avais aussi essayé la poudre au chocolat, mais comme une nouvelle version est sortie entre temps, ça n’est pas trop la peine d’en faire plus qu’une bafouille. Disons qu’elle était bonne, aussi fluide que les autres, mais que le goût chocolat était vraiment trop discret. On verra à l’occasion si la poudre chocolat v2, avec des copeaux, est plus savoureuse.

Les bouteilles Feed Ready-to-Use sont disponibles de 3 à 3,50 € selon quantité. En réassort sur le site web de Feed et très bientôt dans une célèbre enseigne de la grande distribution, qui sera annoncée ces jours-ci. Il est aussi possible de commander des gros sachets Powder de 20 repas, plus facile à doser au shaker et à personnaliser, à partir de 2,60 € le repas.

Au total, les poudres Feed sont disponibles en six goûts : chocolat (nouveau, avec copeaux), café, nature, fruits rouges (nouveau), carottes-potirons (nouveau), légumes.