Choc’avoine est la toute dernière recette de Smeal, et je viens d’en terminer mon premier sachet. Annonçons d’emblée la couleur : c’est le meilleur repas en poudre au chocolat que j’ai goûté jusqu’ici.

Dès l’ouverture, un délicieux parfum de chocolat et céréale, vient chatouiller les narines, et rappelle un peu les poudres chocolatées spéciales petits déjeuners qu’on connaît tous. La poudre semble uniforme et homogène. Et pourtant… Après un mélange sans aucun problème (j’ai mis 160 g de poudre pour 500 ml d’eau), puis 2 heures au frais pour laisser épaissir, surprise, de particules noires flottent dans la préparation : ce sont des tout petits copeaux de chocolat, des vrais, qu’on peut même croquer si on veut. Un peu comme dans un yaourt stracciatella !

Comme le Smeal Fruits des bois déjà essayé, ce Smeal Choc’avoine est particulièrement fluide et rond en bouche, presque lisse, et se laisse boire comme du lait épais. La satiété enfin, est tout à fait correcte, on tient facilement quatre heures sans avoir faim.

Bilan : tout bon, on en redemande ! Mais, même si l’on sait que la conservation de l’huile en poudre, ici de soja, est toujours un peu problématique, puisqu’elle ne doit ni rancir ni agglomérer puis doit bien se mélanger, on aimerait quand même voir un peu moins d’additifs dans la recette, SVP (à confirmer, ceci dit, car la composition sur la page web ne reprend pas exactement la composition sur l’étiquette du sachet) !