Une Food Bar de Soylent

Une Food Bar de Soylent

Ça ne va pas mieux pour Soylent : le fabricant vient d’annoncer qu’il suspendait la commercialisation de ses Food Bar et de sa poudre 1.6. En cause : des cas d’indigestion attribuées par des membres du forum Reddit aux Food Bar. Ce forum est particulièrement suivi, et les quelques cas rapportés ont trouvé une caisse de résonance incroyable dès qu’ils ont été repris sur des sites d’actus et culture technos-geek.

En fait, le communiqué n’est pas si clair que ça : la suspension n’y est mentionnée qu’en creux. Ce qui est annoncé, c’est une reformulation de la composition des Food Bar et de la poudre 1.6, et une reprise des livraisons quand la nouvelle recette sera au point, au premier trimestre 2017, « voire avant. » On déduit donc que les ventes sont suspendues : et en effet, les-dits produits ne sont plus disponibles sur la boutique.

Suite aux articles relatant les plaintes, Soylent a investigué et dit n’avoir rien trouvé : aucune contamination ni produit toxique dans ses Food Bar. Ils ont alors cherché du côté des intolérances, et ont fait le rapprochement avec certaines indigestions qui avaient déjà été rapportées lors de consommation de poudre 1.6 – et qui n’avaient pas fait autant de vagues… D’après Soylent, seuls 0,1% des consommateurs de poudre 1.6 auraient connu ces désagréments. Bref, des ingrédients en commun entre la poudre 1.6 et les Food Bars pourraient donc être responsables des indigestions, et ils seront trouvés puis retirés des nouvelles compositions.

Il y a quelques jours, Soylent avait recommandé à ses clients de se débarrasser de leur Food Bars restantes. Pour ce qui est de la poudre 1.6, si un utilisateur n’a jamais rien ressenti, Soylent ne voit pas d’objection à continuer d’en consommer.

Entre les fournisseurs qui font défaut, les valeurs nutritives instables, les moisissures sur les bouteilles, et maintenant deux produits gastriquement mis en cause, le moins qu’on puisse dire, c’est que la vie de Soylent n’est pas une route rectiligne !

Soylent est très en vue dans la Silicon Valley et tout ce qui le concerne est abondamment repris par des sites très influents dans la sphère geeko-foodtech, comme Gizmodo ou Engadget. Soylent et son fondateur Rob Rhinehart, avec sa volonté de porter la nourriture du futur, son audace scientiste et trans-humaniste, sont très surveillés et même attendus au tournant par beaucoup ; la société est encore jeune, fragile, avec très peu de références au catalogue pour absorber un tel bad-buzz. Espérons que cette affaire ne ternisse pas durablement son image, ni celle des repas en poudre et liquides en général.