Il y a 2 jours, le tchèque Mana a sorti une nouvelle version de sa recette, baptisée [Mark 3].

Mana est encore une des seules (la seule ?) poudre sur le marché à ne pas inclure l’huile dans sa poudre. Une petite fiole est fournie avec la commande, et il faut verser l’huile dans le récipient soi-même, en s’aidant des dosages indiqués sur la fiole. C’est peu pratique, mais c’est toujours en cours dans la nouvelle recette.

La nouvelle recette est annoncée comme moins sucrée, légèrement plus salée et veloutée, plus crémeuse, alors qu’avant elle était franchement floconneuse. Nouvelles fibres, moins de mauvais sucres et plus de bonnes graisses, aussi. Un nouveau sucre, plus sain et à indice glycémique plus bas fait son apparition : l’isomaltulose de betterave.

L’huile est maintenant un mélange extrait d’algues et noix de coco (vierge pressée à froid). L’huile de coco vierge pressée à froid contient des acides gras à chaîne moyenne (ou TCM, #Huel en utilise aussi). Les TCM sont parmi les meilleures molécules grasses disponibles : ils sont transformés par le foie en énergie, et ne se stockent pas dans les parties grasses du corps.

Sinon, autre nouveauté : leur superbe cuillère doseuse en métal. Quasiment la même que Soylent, assez difficile à trouver sur le marché (j’avais fouillé sur Amazon sans en trouver). SAUF que là, la nouveauté, c’est que le manche est soudé différemment sur la coupelle, (plus bas, et pas au ras du bord supérieur) ! Ce qui permet, paraît-il, de faire tomber moins de poudre à côté ! S’ils le disent…

Pour sa préparation, Mana n’utilise pas un véritable shaker, mais plutôt une sorte de grosse gourde en verre.

Sinon, Mana est vegan, anti-OGM, avec gluten.