Jake est un fabricant de repas en poudre vegan, originaire des Pays-Bas, comme Joylent et Queal, et dont on parle assez peu. Leur produit semble pourtant intéressant.

Il vient d’annoncer une nouvelle formule de sa recette.

D’après la description, l’aspect en bouche serait moins grumeleux, moins sableux, plus doux et moins amer.

Les lipides sont maintenant fournies par le tournesol, la noix de coco et les oméga 3 d’algues, et plus par la lécithine de soja et le lin. Les niveaux de vrai sucre ont été revus à la baisse.

Pour les nutriments, le fabricant indique avoir doublé la vitamine D3 et ajouté de la vitamine K2 (apparemment plus efficace que la K1, s’il le disent…).

Ils ont rajouté aussi du lycopène de tomate, aux vertus prétendument antioxydantes. Le lycopène est ce qui donne leur couleur rouge aux fruits. Les antioxydants, qui ralentiraient le vieillissement par oxydation des cellules, sont toujours à la limite d’être un peu (beaucoup ?) du pipo, et d’ailleurs on voit sur leur étiquette nutritionnelle qu’il n’y a aucune valeur journalière recommandée pour cet ingrédient. Si seulement c’était juste ça le secret de l’immortalité, les chercheurs transhumanistes seraient déjà au chômage. Bref, un rajout plutôt marketing, à mon sens. Même si Jake affirme que des nouveaux mécanismes biologiques sont en train d’être découverts avec le lycopène, et que les premiers résultats sont intéressants. C’est peut-être vrai, après tout.

Cette nouvelle recette s’accompagne aussi d’un nouveau design pour les sachets. Toujours unidoses (un sachet = un repas), ils contiennent 113, 160 ou 170 g de poudre, selon la variante Light (500 Kcal), Original (670 Kcal) ou Sports (750 Kcal). En revanche, pas de choix de parfums : vanille pour tout le monde !

Le sachet dose repas de Jake Original est à 3 € env. avec frais de port inclus. Shaker BlenderBottle Classic (comme celui de Joylent) offert à la première commande.