Joey van Koningsbruggen, le fondateur de Joylent vient de recevoir les nouveaux parfums des Twenny Bars : fraise et vanille, et fait une tournée dans les bureaux pour recevoir les premiers avis. Tout le monde les aime, c’est cool.

Plus intéressant, vers la fin (4’55), on apprend que Joylent travaille sur des arômes liquides concentrés, à commander sous forme de petites bouteilles, et qu’on pourrait rajouter soi-même dans un shake aux arômes déjà existants pour en personnaliser le goût – pas dans un Joylent nature, donc. Sont en test sur le bureau de Pablo des variations de chocolat, citron, ou gin tonic… À l’image de 4’57, il me semble même apercevoir, sur la droite, des projets de ces bouteilles d’arômes avec une étiquette déjà imprimée. Joylent est ouvert à toutes les propositions de goûts, sauf les salées : le bacon liquide est infect, selon eux.

Attendons d’en savoir plus, mais à mon avis, rien de bien transcendant par rapport à un trait de sirop Teisseire ou Monin