Trinkkost, création d’une start-up allemande, se place sur le même créneau que Bertrand ou Ambronite : une poudre certifiée bio, entièrement composée de fruits et légumes peu transformés, simplement séchés et moulus.

Le conditionnement standard est original : une petite bouteille préremplie de 70 g de poudre, dans laquelle on verse de l’eau, et qui sert donc de shaker. Il est aussi possible d’acheter des sachets de 500 g, pour doser soi-même la quantité qu’on veut préparer, mais ils ne sont pas mis en avant sur le site. C’est pourtant le conditionnement qui m’intéresse le plus, je n’ai pas besoin qu’on me livre des bouteilles presque vides par la Poste.

Les ingrédients annoncés sur le site sont :

Lait en poudre, flocons d’avoine, huile de colza (sur maltodextrine), banane, pomme, noix, amandes, églantier, maca, fraise, graines de lin, betterave, protéines de chanvre, carottes, enveloppes de graines de psyllium, gomme arabique, sel, zeste de citron, levure nutritionnelle, poudre de champignon (Agaricus bisporus, ou champignon de Paris), poudre d’algue brune.
Il est donc végétarien mais pas vegan (présence de lait en poudre).

Le prix est moins élevé que Bertrand : de 3,31 € le « repas » (version bouteilles, achetées par 3) à 2,59 € (version sachets, par 18 et si on fait 3 repas par sachet), donc tout à fait intéressant. Attention, le prix par repas affiché par le site pour les sachets est en fait pour des doses de 70 g (insuffisant, voir plus bas).

Le goût est annoncé comme étant celui d’un muesli crémeux aux noix et aux fruits. Il a une jolie couleur rose, qui donne envie de le boire rien qu’en le regardant.

Les vitamines sont celles des ingrédients, sans ajouts de synthèse. Trinkkost reconnaît dans sa FAQ que ça rend difficile l’annonce d’un dosage exact de vitamines et nutriments par portion et d’un lot de fabrication à l’autre, car ça peut fluctuer dans les aliments. C’est un peu la limite du projet, par rapport à d’autres poudres plus « scientifiques ». Ceci dit, toutes les vitamines et nutriments recommandés sont bien annoncés comme présents.

Maintenant un peu de calcul :

Trinkkost est à 430 kcal/100 g (Huel est à 423, Queal Classic à 400).
Pour une bouteille de 70 g de poudre, ça fait donc 301 kcal : à moins de faire un régime draconien, c’est insuffisant pour un repas, il faudra compléter. Ou alors c’est juste un en-cas.

Par contre, pour un sachet de 500 g (soit 2150 kcal), si on décide d’en faire 3 repas, ça fera des doses de 166 g, soit 713 kcal pour un repas. Ce qui est complètement raisonnable (juste un chouia au dessus de Queal Classic, par exemple).

Le site est propre, bien fait, et incite à la confiance. Il est pour l’instant en allemand uniquement, mais il sera bientôt traduit en anglais. Les livraisons sont possible vers la France, mais les frais de port, plutôt élevés sont de 9,90 €.