Le sachiez-tu ? Ces sachets dans lesquels toutes nos poudres favorites sont conditionnées, sont une invention du génie et de la grandeur fran-çâââi-se ! Ben en tout cas moi, je le savais pas, et je suis toujours content d’apprendre quelque chose, dont acte.

Leur nom industriel est Doypack, du nom de leur inventeur Louis Doyen.

Ingénieur centralien, c’est quand il était PDG du fabricant de machines à coudre Thimonnier qu’il a eu l’idée en 1947 de modifier une machine à coudre pour en faire une machine à souder des emballages plastiques. Comme quoi, c’est payant, de rêvasser. 🙂

L’eau de Javel en berlingot, c’est lui, en 1952 !

Le fameux Doypack, qui nous intéresse tant, date pour sa part de 1962. Il a été breveté et est fabriqué sous licence dans le monde entier. Il se décline maintenant en des dizaines de matières et accessoires (zip, goulot, fenêtre…) mais la base est toujours la même, avec son soufflet qui permet de tenir debout.

Thimonnier existe toujours, et c’est maintenant Sylvie Guinard, la petite-fille de l’inventeur Doyen, qui en tient la barre.

Les anglo-saxons, quant à eux et probablement pour nous snober, jaloux qu’ils sont, utilisent plutôt le terme infiniment ridicule de stand-up pouch. Ha ha.

P.S. : et pour info, Barthélemy Thimonnier est l’inventeur, lui aussi français, de la machine à coudre, en 1829, mais il est mort dans la misère.